About

Akka est peintre et poète

1 Response to About

  1. abdel dit :

    Lorsque l’enfant était enfant,

    il marchait les bras ballants…

    Il voulait que le ruisseau soit une rivière,

    la rivière un fleuve

    et cette flaque d’eau la mer.

    Lorsque l’enfant était enfant,

    il ne savait pas qu’il était enfant,

    tout avait une âme pour lui

    et toutes les âmes étaient une.

    Lorsque l’enfant était enfant,

    il n’avait d’opinion sur rien,

    il n’avait pas d’habitudes…

    Souvent il s’asseyait en tailleur,

    il partait en courant…

    Il avait une mèche rebelle

    et ne faisait pas de mines quand on le photographiait.

    Lorsque l’enfant était enfant…

    Puis vint le temps des questions comme celle-ci :

    Pourquoi est-ce que je suis moi ?

    Et pourquoi est-ce que je ne suis pas toi ?

    Pourquoi est-ce que je suis ici ?

    Et pourquoi est-ce que je ne suis pas ailleurs ?

    Quand a commencé le temps ?

    Et où finit l’espace ?

    La vie sur le soleil n’est-elle rien d’autre qu’un rêve ?

    Ce que je vois, ce que j’entends

    Ce que je sens

    N’est-ce pas simplement l’apparence d’un monde devant le monde ?

    Est-ce que le mal existe véritablement ?

    Est-ce qu’il y a des gens qui sont vraiment mauvais ?

    Comment se fait-il que moi qui suis moi,

    Avant que je devienne, je n’étais pas

    Et qu’un jour moi qui suis moi

    Je ne serai plus ce moi que je suis ?

    Lorsque l’enfant était enfant,

    il s’est étouffé avec les épinards, les pois, le riz au lait,

    et ​le chou-fleur cuit à la vapeur.

    et les mange tous maintenant, et pas seulement une pincée.

    Lorsque l’enfant était enfant,

    il se réveilla dans un lit inconnu

    et maintenant encore pour lui

    beaucoup de gens ont l’air gentil,

    et maintenant simplement par chance

    il s’est clairement avéré être devant un Paradis

    et il peut maintenant deviner

    qu’il pouvait ne penser à rien

    et frémit maintenant de se souvenir.

    Lorsque l’enfant était enfant,

    il a joué avec enthousiasme

    et maintenant, si la chose est tout à fait au point comme autrefois,

    seulement alors, cette chose est son œuvre.

    Lorsque l’enfant était enfant,

    Les pommes et le pain suffisaient à le nourrir,

    Et il en est toujours ainsi.

    Lorsque l’enfant était enfant,

    Les baies tombaient dans sa main comme seule tombent des baies,

    Et c’est toujours ainsi,

    Les noix fraîches lui irritaient la langue,

    Et c’est toujours ainsi,

    Sur chaque montagne, il avait le désir d’une montagne encore plus haute,

    Et dans chaque ville, le désir d’une ville plus grande encore,

    Et il en est toujours ainsi.

    Dans l’arbre, il tendait les bras vers les cerises, exalté

    Comme aujourd’hui encore,

    Etait intimidé par les inconnus et il l’est toujours,

    Il attendait la première neige et il l’attend toujours.

    Lorsque l’enfant était enfant

    il a lancé un bâton contre un arbre, comme une lance,

    Et elle y vibre toujours…
    Peter Handke

    C’est à ce poème que je pensais tout à l’heure…à Wazemmes.
    Abdel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s